-0.6 C
Paris
dimanche, mars 7, 2021

Les meilleures techniques pour aborder un homme

Séduis un homme en ligne ici Avouons-le : la majorité des femmes évitent à tout prix de demander à un homme de sortir avec elles....
Plus

    Derniers Articles

    10 infos sur le sexe que vous ne connaissiez pas

    Nombreux d’entre nous avons grandi dans un cadre où le sexe était un sujet tabou, un mythe presque pour beaucoup qui ont dû attendre parfois l’âge adulte avant d’en savoir plus sur ce qui leur était jusque-là inconnu, même dans les bases. Cette erreur manifeste ou du moins cette omission des parents a créé des lacunes dans notre éducation sexuelle que nous avons jusqu’aujourd’hui du mal à combler.

    Certains ont pu refaire leur retard sur ces insuffisances. D’autres, par contre continuent de les traîner et ont d’énormes manques d’informations sur ce sujet qui est pratiquement au cœur de notre vie en société aujourd’hui. Mais que nous soyons peu informés ou que nous ayons reçu la meilleure des éducations sexuelles qui soit, il y a toujours des choses à apprendre sur le sexe. Oui, mesdames et messieurs, on ne finit jamais d’approfondir ses connaissances sur ce thème.

    Voici encore une occasion de découvrir certaines informations qui jusqu’ici pourraient vous être inconnues sur votre vie sexuelle. Surtout, accrochez-vous et ensemble lisons dix (10) des informations que vous ignoreriez certainement sur le sexe.


    1. Un homme ne naît pas toujours avec un seul sexe

    On a tous tendance à croire qu’un bébé de sexe masculin vient au monde inéluctablement avec un seul sexe. Certaines statistiques prouvent que cela n’est pas garanti à 100%. Sachez qu’un fœtus masculin a une chance sur 6 millions de naître avec deux pénis et une chance sur 30 millions de n’en avoir aucun ? Dans le premier cas, les deux pénis fonctionnement parfaitement de rare fois. Mais dans le second cas, on recourt à la chirurgie pour ressortir l’appareil génital du bébé.


    2. Se faire interpeller parce qu’on possède un long pénis

    C’est ce qui est arrivé à Jonah Falcon qui a reçu de Dieu d’une troisième jambe (un pénis de 34,3 cm en érection) se fit interpeller à un aéroport par un agent de police qui confondit ce qu’il avait entre les jambes avec une bombe. C’est certainement une justice divine rendue pour ceux qui possède trois fois moins, mais cela ne pouvait justifier son arrestation. Il fut donc relâché dès que le policier s’est rendu compte de son erreur de jugement ou d’appréciation.


    3. Drogue et sexe ne font pas bon ménage

    Savez-vous que courez un danger qui pourrait vous être fatal si vous essayez d’associer de la drogue dure à votre pénis ? Vous encourez même jusqu’à l’amputation de certaines de vos membres. Évitez donc cette envie folle qui vous vient parfois d’augmenter le plaisir sexuel par des additifs et laisser faire le naturel. Cela suffira largement pour votre satisfaction.


    4. Ils vont aussi vite qu’un vélo de course

    Leur vitesse à la sortie de votre urètre est évaluée à environ 12,5 m/s. Il s’agit des spermatozoïdes que l’homme libère lors de l’éjaculation. En nous fondant sur leur capacité de progression dans l’utérus de la femme, ils mettront moins d’un dixième de seconde pour atteindre éventuellement l’ovule et la féconder. La sécrétion régulière du sperme permet naturellement de prévenir la dépression, le stress, maintient votre corps à bonne température et vous évite des crises d’hypotension ou d’hypertension.


    5. Comme tout muscle de votre corps, vous devez l’entretenir

    Vous n’ignorez certainement pas qu’un muscle que vous sollicitez régulièrement répondra plus promptement quand vous aurez besoin de lui. Autant que vos biceps ou quadriceps, votre pénis a besoin d’activité régulière pour maintenir sa bonne forme et peut-être grossir grâce à l’apport de sang riche en oxygène qui l’irrigue lors de l’érection. Mais attention à ne pas exagérer dans son utilisation ou à manquer d’adresse lorsque vous manipulez ce muscle particulier. Il peut se casser lors d’un geste soudain et non maîtrisé par vous ou votre partenaire. Les chances que cela vous arrive pendant vos ébats sexuels sont estimées à 33%.


    6. Le sexe masculin et féminin ont parfois des comportements similaires

    Homme et femme possèdent des organes génitaux différents qui permettent de les singulariser et distinguer chaque sexe. Mais dans certaines situations, ces deux organes se comportent de la même manière. En effet, quand ils sont excités, le pénis chez l’homme et le clitoris chez la femme provoquent les mêmes effets de raideur. Cela peut s’expliquer par le fait qu’à l’état de fœtus, tout être est doté des deux sexes. Raison pour laquelle le sexe définitif n’est identifié qu’après une certaine durée de la grossesse.


    7. Non aux lubrifiants quand vous utilisez des objets sexuels

    Pour se satisfaire sexuellement, certaines femmes utilisent les objets sexuels communément appelés sex-toys. Les instruments les plus recommandés en la matière sont ceux faits en silicone car ils procurent une sensation plus naturelle que ceux à base d’eau. Utiliser des lubrifiants à base de silicone avec des sex-toys en silicone est donc peu prudent car cela risque d’endommager soit l’objet sexuel ou le tissu vaginal de la femme.


    8. Le sang des menstrues de la femme pour aider la médecine

    Plusieurs recherches scientifiques ont essayé de découvrir les éventuels bienfaits du sang menstruel de la femme sur la santé de l’homme. Mais années après années, les essais se montrent de plus en plus concluants. Et certainement dans peu de temps on devrait pouvoir finaliser cette invention qui sauvera des personnes ayant des insuffisances cardiaques.


    9. L’insatisfaction sexuelle n’est pas la seule cause de traumatismes

    Avoir des rapports sexuels sans jouissance peut créer en chaque personne un sentiment de frustration. Mais ce ne sont pas les seules raisons pouvant vous causer des traumatismes. En effet, avoir certaines habitudes comme se raser ou s’épiler le pubis peuvent favoriser des infections car elles peuvent vous laisser des blessures ou ouvrir des orifices aux virus et bactéries. Aussi est-il qu’avoir des rapports sexuels violents, même satisfaisants, peut causer des égratignures et déchirures surtout chez la femme. Ces blessures pourraient s’infecter et vous exposer à des maladies sexuellement transmissibles.


    10. Ne pas s’alarmer pour des sécrétions vaginales en petites quantités

    Chez une femme pré-ménopausée, la sécrétion vaginale journalière pourrait remplir une cuillère à café. Il s’agit d’un liquide blanc, transparent et sans odeur. Ces secrétions deviennent abondantes à l’approche de l’ovulation et sont plus visqueuses. Vous ne devriez pas avoir peur et vous pouvez utiliser des serviettes hygiéniques si cela vous dérange. Mais alerter un médecin au plus vite si vous constatez un écoulement inhabituel plus important.

    A lire aussi :

    IDÉES ET JEUX ÉROTIQUES À SAVOURER EN COUPLE

    LE SEXE AU 1ER RENDEZ-VOUS : OUI OU NON ?


    10 infos sur le sexe que vous ne connaissiez pas - actualite -  - top10rencontres.fr

    à ne pas rater