9 C
Paris
Monday, November 28, 2022
spot_img
Plus

    Derniers Articles

    Ces remarques à ne jamais faire à votre partenaire …

    Le secret des couples qui durent ? C’est peut-être la diplomatie ! Quand elles se multiplient, les remarques maladroites, indiscrètes ou toxiques peuvent abîmer les sentiments, voire causer la fin d’une belle relation. Le point sur les mots qui fâchent celui ou celle que vous aimez afin de mieux les éviter.

    Les critiques sans appel

    Si vous êtes du genre qui ne laisse rien passer, c’est le moment de calmer le jeu. Votre partenaire n’est pas un élève récalcitrant qu’on mène à la baguette ! “Quelle idée stupide…”, “C’est nul, ce que tu fais” : les jugements très négatifs sur ses actes ou sur son travail peuvent le blesser profondément. Souvent catastrophiques pour l’estime de soi, ils ne lui permettent pas de s’épanouir pleinement dans votre relation, même si vous vous aimez vraiment. Alors revoyez votre copie et changez de tactique : les encouragements et l’attention portée aux petites réussites et aux points positifs, mêmes quand ils sont minimes, sont bénéfiques pour l’amour !

    Les directives autoritaires

    “Tu ne devrais pas acheter ça”, “Fais plutôt ça”… Dans un couple, les conseils pertinents sont souvent les bienvenus. En revanche, les ordres et les directives façon parent ou patron sont à éviter absolument si vous ne voulez pas créer de tensions ni de crises. Vous-même, qu’est-ce que vous diriez si votre partenaire se mettait à vouloir diriger votre vie ? Si vous n’avez pas de compte commun à la banque, sa manière de gérer ses revenus ne vous regarde pas plus que le choix de son nouveau vélo. Et si vous tenez à dire quelque chose, optez plutôt pour la suggestion, moins agressive et souvent mieux reçue.

    Les comparaisons avec votre ex

    C’est le b.a.-ba de la paix des ménages ! Si vous avez tendance à comparer vos amours, faites-le dans votre tête plutôt qu’à haute voix : à force de vous entendre tout ramener à votre ex, votre nouveau partenaire risque de se convaincre qu’il ou elle valait vraiment bien plus que lui… Au mieux, il ressentira de la tristesse et de la jalousie — pas vraiment les meilleurs sentiments pour vivre une relation amoureuse épanouie. Au pire, il finira par vous dire bye-bye pour aller voir ailleurs s’il peut être, enfin, le premier dans le cœur de quelqu’un.

    Les mots durs contre sa famille

    Bien souvent, la famille, c’est sacré. Vous n’aimez pas votre belle-mère ou vous n’avez aucun atome crochu avec votre beau-frère ? Pour le bien de votre relation, ne le rappelez pas trop souvent à votre partenaire… Il aime probablement ses parents et sa fratrie de tout son cœur et il rêverait sans doute que vous vous entendiez avec eux vous aussi. On n’est pas dans un monde idéal, alors inutile de faire semblant et de vous forcer : votre partenaire doit aussi comprendre que vous avez vos propres sentiments et qu’on ne peut pas apprécier tout le monde. En dehors des événements incontournables, vous n’avez aucune obligation de fréquenter sa famille ! Mais en échange, tenez votre langue, votre couple vous en remerciera certainement.

    Le chantage affectif

    “Si tu m’aimes, tu dois le faire”, “Si tu ne le fais pas, je ne t’aime plus”… Dans un sens comme dans l’autre, ce type de propos toxiques peut fortement nuire à votre relation. En vous exprimant de cette façon, vous êtes dans le registre passif-agressif, particulièrement redoutable dans les échanges humains. Votre partenaire se sent culpabilisé, voire acculé, surtout s’il n’a pas une grande confiance en lui. Rappelez-vous que votre amour n’est pas conditionné à son adhésion à vos projets ou à vos envies. Et que lui-même ne devrait pas avoir à vous prouver le sien en cédant à vos demandes… Si vous avez l’impression que l’autre ne tient pas compte de vous et que vous n’arrivez pas à le lui faire comprendre, proposez-lui plutôt de rencontrer un thérapeute en couple.

    Les moqueries sur son physique

    “Mais t’es habillé·e comment, là ?”, “Cette coupe de cheveux, c’est franchement pas une réussite…”, “Dis, tu n’aurais pas pris un peu de gras ?” Stop ! Pour se sentir aimé, votre partenaire a avant tout besoin de se sentir désiré. Et avec ce genre de remarques, il y a très peu de chances pour que ce soit le cas… Même si vous pensez ce que vous dites, ce n’est pas comme ça que vous allez inciter l’autre à faire des efforts pour vous séduire à nouveau. Dites-lui plutôt ce que vous aimez chez lui ou chez elle, ou rappelez-lui combien cette tenue de l’année dernière lui allait bien — de quoi lui donner envie de la ressortir rapidement du placard !

    Les propos indiscrets en public

    Parler de sa passion régressive pour les peluches roses, révéler sa nullité en ménage ou en cuisine, voire évoquer ses difficultés au lit, en parlant à quelqu’un d’autre et devant lui : il n’y a sans doute rien de pire pour humilier votre partenaire amoureux gratuitement. Lui-même se sent probablement déjà suffisamment mal ou honteux pour ne pas en rajouter en public… Mettez-vous donc à sa place et gardez plutôt vos secrets ou vos problèmes pour vous, surtout si ceux à qui vous les confiez n’ont aucune solution à vous proposer !

    L’humour douteux

    Vous adorer blaguer pour détendre l’atmosphère ? Attention aux excès… L’ironie peut vite passer du spirituel au blessant, surtout si le sujet est sensible ou très personnel, ou si votre partenaire est un peu fragile en ce moment. Si vous voyez qu’il ou elle ne réagit pas bien à vos blagues, abstenez-vous donc d’enfoncer le clou en sortant une nouvelle plaisanterie, voire de vous offusquer de ne pas recueillir de rires ! Votre partenaire a le droit de ne pas avoir d’humour s’il vient de perdre son boulot ou d’échouer dans un projet, et une autre forme de réconfort, comme des gestes tendres, sera peut-être plus appréciée. Respectueux, compatissant ou complice, le silence est parfois la meilleure des preuves d’amour !

    Notez cet article
    spot_img

    à ne pas rater