17 C
Paris
vendredi, août 6, 2021
spot_img
Plus

    Derniers Articles

    Comment le séduire sans prendre trop de risques ?

    Séduire est un jeu très plaisant lorsque l’attirance entre les deux parties est réciproque. Mais lorsqu’on ne sait pas ce que l’autre ressent, on se met de la pression sur ses épaules, on se dit qu’il y a un « risque de refus ». La pression est d’autant plus grande pour une femme, car rares sont celles qui osent faire le premier pas. Mais en soi, que vous soyez un homme ou une femme, chaque tentative de séduction n’est-elle pas risquée ? Les amateurs diront que oui, les spécialistes diront que non. Aussi, il est intéressant de se demander : « comment le séduire sans risques ». Pour vous aider à y voir clair, plusieurs points sont à aborder.

    De quel type de risque est-il question ?

    Avant de parler de risque en séduction, il faut d’abord comprendre ce qu’est une « prise de risque ». Pour faire simple, prendre un risque c’est réaliser une action dont on peut prévoir les éventuels dangers et l’accepter. Dans la vie de tous les jours, on peut prendre comme exemple le risque quand on bluffe au poker. Vous n’avez rien pour gagner, mais vous tentez le coup en espérant que l’adversaire tombe dans le piège. Ici, rien ne garantit que cette action fonctionne. Comme on dit : c’est 50-50. Si la manœuvre ne fonctionne pas, on perd la mise. Il y a une « réelle perte ».
    Si on applique ce raisonnement lorsqu’on séduit une personne qui nous attire, à quoi correspond exactement le risque ? À quel danger est-ce vous vous exposer en avouant votre attirance à une personne qui vous plaît ? Par exemple, si vous demandez à cette personne son numéro ou si vous lui proposez un verre, quel est le risque ? Si la personne n’accepte pas votre demande, le refus constitue-t-il un réel risque ? En analysant objectivement la situation, vous vous apercevez qu’en réalité vous n’avez rien à perdre. Un refus ne vous engage pas à devoir quelque chose à la personne en face.
    Certes, un refus est une expérience désagréable à vivre, mais elle est passagère. Cela peut causer un chagrin d’une journée ou plus, mais vous allez vous en remettre. On peut donc dire que le risque en séduction est d’ordre mental.

    Le risque en séduction est-il si important ?

    Lorsqu’on se fixe un objectif, il faut toujours se demander quels sont les risques à prendre pour y arriver. Si le risque représente une grosse perte, l’inaction peut être considérée comme logique. On peut reprendre l’exemple du jeu de poker où il est courant de faire des bluffs avec un tapis. La question étant : le joueur a-t-il raison de tout miser sur un bluff ? La réponse est oui, et ce, qu’il perd ou qu’il gagne la partie. C’est dans la nature du jeu d’avoir un perdant et un gagnant. Par contre, si vous ne tentez rien, vous n’aurez rien. Un amateur dira qu’il a gagné grâce à sa bonne étoile, tandis qu’un pro parle de compétence.
    C’est pareil en jeu de la séduction, à une différence près. Contrairement au poker, en séduction les risques sont minimes. Si vous demandez à la personne qui vous plaît son numéro, elle peut refuser ou donner un faux numéro. Dans les deux cas, le risque est minime, voire futile. Si vous lui demandez de prendre un verre et qu’il refuse, rien ne dit que ce sera toujours le cas à votre prochaine tentative. Vous n’avez rien à perdre à essayer, mais tout à gagner. L’inaction face aux risques est donc injustifiée en séduction.
    Le véritable obstacle en séduction est la peur des « et s’il fait ça ou ceci ». Il s’agit des éventualités que certains séducteurs néophytes prennent pour un résultat. Avant même d’essayer, on pense déjà à perdre et le résultat s’accorde avec le raisonnement. Et dans le cas où cela fonctionne, on se dit que c’est un coup de chance. Ce type de mentalité est néfaste, vous devez vous en débarrasser au plus vite, car cela peut affecter vos autres tentatives à l’avenir. Séduire avec un état d’esprit positif est indispensable. Comme en poker, perdre fait partie du jeu, mais cela ne signifie pas que vous allez perdre à chaque fois.

    De quelle manière séduire sans risques ?

    Est-il possible de séduire sans risque ? La réponse est oui ? Pour cela, il faut faire disparaître les risques. Puisque les risques sont d’ordre mental, si vous changez de mentalité, ils disparaissent tous seuls. Mais le chemin sera long pour arriver à cet état d’esprit. Sortir de sa zone de confort et détruire ses idées préconçues ne se fait pas en un jour. Il faut dire que la séduction, comme toute autre discipline, se heurte à une remise en question. Même les grands séducteurs et les grandes séductrices ont encore des appréhensions avec des années de pratique. D’ailleurs, étant donné que c’est un jeu, perdre fait partie des règles. Ne croyez pas que chaque tentative sera couronnée de succès. Il y aura des hauts et des bas, peu importe votre expérience en la matière. Mais, défaite ou succès, cela vous aide à grandir. Même le pire des scénarios en séduction est utile pour vous forger dans ce domaine. Cela vous permet de développer une méthode de séduction qui vous soit propre.
    La séduction prend en compte de nombreux aspects, que ce soit au niveau de la physique ou de la mentalité. Pour l’attirance physique, sachez que chacun à ses goûts, aussi il est difficile de faire une généralité sur ce sujet. En revanche, pour ce qui est de l’état d’esprit, plusieurs caractères sont très utiles pour devenir une séductrice. Parmi les caractères qui sont primordiaux pour séduire, il y a la confiance en soi. C’est ce caractère qui conduit à développer d’autres qualités comme la détermination, l’aisance sociale, le langage corporel, etc. Mais attention, l’objectif n’est pas de développer une personnalité qui ne correspond pas à soi. Restez vous-même, mais arborez le meilleur de vous lorsque vous allez séduire. Ainsi, l’art de la séduction exige donc du courage, du temps et des efforts.

    Comment le séduire sans prendre trop de risques ? - sexe-seduction, drague, celibataires -  - top10rencontres.fr

    à ne pas rater