8.6 C
Paris
mercredi, avril 21, 2021
spot_img
Plus

    Derniers Articles

    Les mots que vous ne devez jamais dire à votre partenaire

    Les mots peuvent être des caresses, ou faire plus mal que des coups. A cet égard, il est important de bien faire attention aux mots pouvant paraître anodins mais qui ne le sont pas du tout, lorsque vous les lancez à votre partenaire sous l’effet de la colère ou même dans la plus banale des conversations. Vous ne vous rendez peut-être pas toujours compte de la manière dont vos paroles sont reçues, de ce que vos tournures de phrases renvoient à l’autre. Faisons le point ensemble sur les choses à éviter.

    Insultes et dévalorisation

    “tu es idiot.e”, “tu es pathétique”, “tu es un échec”. Nous n’écrirons pas ici d’insultes, mais elles rentrent dans la même catégorie. Si votre partenaire était si idiot.e ou pathétique, vous ne vous seriez pas installé.e avec, n’est-ce pas ? Alors faites preuve de respect envers cette personne que vous aimez, même si parfois vous pouvez être en colère. De même, ne lui dites jamais quelque chose comme “tu as pris du poids”. Les mots de ce genre peuvent avoir un impact très fort, sur les personnes ayant une certaine sensibilité, et si vous avez l’habitude de dévaloriser l’autre, vous pouvez détruire l’image que cette personne a d’elle-même, la faire rentrer dans un cercle vicieux de perte de confiance en elle et de dévalorisation extrême. Et lorsque cette personne se rendra compte que ce sont vos mots qui l’ont mené jusque-là, vous pouvez être sûr que votre couple ne tiendra plus très longtemps.

    Le dénie de l’autre

    Votre partenaire compte autant que vous, et vous le savez bien puisque vous l’aimez. Ses paroles et ses états d’âme ne doivent donc pas être remis en cause. Cela ne veut pas dire que vous devez toujours être d’accord sur tout, mais que vous devez prendre garde à ne pas nier sont droit à l’expression ou minimiser ses émotions. Par exemple, ne lui dites jamais de se taire. Il s’agit d’une idée très violente qui sous-entend que ses paroles n’ont aucune valeur. Vous pourriez plutôt lui demander de faire un peu plus attention à faire moins de bruit s’il s’agit d’un moment où vous avez besoin de tranquillité, ou si cela arrive pendant une dispute, de vous laisser un peu plus vous exprimer à votre tour. Il en est de même envers ses émotions. Dire à quelqu’un qui est en colère, ou sujet aux angoisses de se calmer renvoie un message très négatif à l’autre, lui signifiant que ses propres ressentis n’ont pas voix au chapitre. De même, lorsque vous vous trouvez en compagnie d’autres personnes, évitez de répondre à sa place aux questions concernant son moral ou sa santé. Votre partenaire existe en tant qu’individu à part entière, il ou elle n’est pas une extension de vous-même dont vous pouvez vous permettre d’interpréter les réponses.

    Bannissez les phrases comportant un mais

    “Je t’aime, mais…”, “ce n’est pas méchant, mais…”, “ne prend pas mal ce que je vais dire, mais…”. Vous avez peut-être l’impression que commencer vos phrases de cette manière fera tampon avec ce que vous comptez dire ensuite. Vous vous dites qu’ainsi, vous aurez l’air plus honnête. Détrompez-vous ! Ces tournures n’amortissent en rien vos paroles, elles vous font juste passer pour quelqu’un qui n’ose pas faire preuve de franchise. Et en parlant de franchise, gardez bien en tête qu’il est bon de se dire clairement les choses dans un couple, car les non-dits peuvent y faire beaucoup de dégâts, mais qu’il existe des façons de dire les choses beaucoup plus douces que d’autres. A éviter absolument également, une phrase dans laquelle vous vous excusez que vous faites suivre d’un “mais”. Cette manière de tourner vos excuses ne leur donnera qu’un poids limité. Cela signifie que vous ne reconnaissez pas réellement vos torts, et donc que vous n’êtes pas si désolé que vous voulez bien le laisser entendre.

    Ne pas lui dire quoi faire ou ressentir

    Evitez de dire à votre partenaire ce qu’il ou elle est censée ressentir, en lui disant par exemple qu’il ou elle ne devrait pas être en colère. Les émotions ne sont pas contrôlables, et elles n’ont pas à apparaître ou disparaître chez les autres selon votre bon vouloir. Il s’agit d’une forme différente de dénie de celle vue précédemment mais qui peut avoir tout autant d’impact. Si une personne est sujette à une émotion particulière, elle a de bonnes raisons pour cela et lui dire que c’est un tort est vouloir en effacer la cause. De même, ne dites pas à votre chéri.e ce qu’il doit faire. Lorsqu’on est en couple, on est adulte, on sait ce que l’on a à faire, ce n’est pas à l’autre de prendre le contrôle sur nos actions ou notre personnalité.

    Bonus en vrac

    Pour finir, quelques dernières petites choses en vrac. Ne jamais dire jamais. Non pas parce que cela peut arriver, mais parce que les mots toujours et jamais ont une connotation définitive, qui ne reflète que très rarement une réalité. Comment savoir si vous aimerez ‘toujours’ votre partenaire, que vous ne vous séparerez ‘jamais’ ? De même, évitez, même un jour de grande colère le mot “rupture” qui vous paraît peut-être adapté sur le moment, mais qui laissera des traces si jamais la réconciliation a lieu. Bannissez les références aux parents. Ils sont ceux qui ont donné la vie à la personne qui partage la vôtre, les critiquer ou dire “tu es comme ta mère/ton père” au milieu d’une dispute est le meilleur moyen pour jeter de l’huile sur le feu. Evitez autant que faire se peut les références au passé.

    Lire aussi :
    NOUS AVONS TESTÉ LE SITE LEPARFAITGENTLEMAN


    Les mots que vous ne devez jamais dire à votre partenaire - couples, conseils -  - top10rencontres.fr

    à ne pas rater