5 C
Paris
lundi, janvier 18, 2021

Sujets de conversation pour avoir un mec

Fais une rencontre ici Vous venez de le rencontrer ? Vous vous êtes fixés votre tout premier rancard ? Vous êtes déjà en couple avec...
Plus

    Derniers Articles

    Coronavirus : quels impacts sur les sites de rencontre ?

    « Je t’offre un verre ? » … Mais si ! Rappelez-vous, c’était le bon temps ! La crise du Covid-19 et le confinement décidé par le gouvernement depuis plusieurs mois impacte quotidiennement nos réseaux sociaux, nos relations avec amis et famille… Et pour les 6 millions de célibataires français, l’idée de rencontrer quelqu’un semble être d’une autre époque ! Que se passe-t-il sur les réseaux sociaux ? Désertion ? Créativité ? Lassitude ? Voyons cela en détail.

    Une chute de fréquentation des applis de rencontre ?

    Suite aux décisions de confinement par le gouvernement français, une étude de l’évolution des comportements des célibataires révèle enfin des chiffres, et ça fait mal !
    Il semblerait que les sites comme AdopteUnMec ou EliteRencontre ayant une interface PC aient perdu 45 % de taux d’audience. Cela va jusqu’à 65 % pour les applis géolocalisées comme Tinder, Gindr, Happen, ou Once. Le plus dur à encaisser est pour les sites qui organisent des sorties entre célibataires ! Rien de bien étonnant puisqu’on ne peut plus sortir… Les sites comme OnVaSortir, SortirBouger ou CpourNous voient une chute de 70 % du taux d’audience. Les sites destinés aux Séniors eux aussi voient une baisse de 75 % de connexions par jour. En revanche, les sites de rencontres libertines gardent un fort taux de succès avec une baisse de seulement 20 %.
    Au total, on compte une baisse de 55 % tous sites confondus du taux de connexion journaliers pour les sites de rencontre. En résumé, on estime à 1 100 000 français qui ont déserté les sites de rencontre en tout genre.

    Les anciens utilisateurs reviennent

    Si la création de nouveaux profils reste stable depuis le début du confinement, certains revoient leur copie et n’hésitent pas à réinstaller et à faire leur come-back sur les applications de rencontre. Entamer une conversation « permet de passer le temps », nous confie Aude, une utilisatrice de Bumble. Même si les rencontres en « réel » sont suspendues, c’est aussi un moyen d’égayer sa journée, de parler de sujets différents, de partager un bon moment. « Je m’attendais à avoir plus de matchs et à voir plus de monde sur Tinder. En fin de compte, c’est pareil… », explique Christophe.

    Ce qui change

    L’approche

    Ce qui semble avoir vraiment changé sur les sites de rencontre, c’est l’approche. La technique numéro 1 c’est la blague sur le coronavirus et le confinement. Certains changent leur profil pour faire une « joke » en rapport au confinement. « Celle qui m’a fait le plus rire c’était un mec qui avait mis sur son profil : échange PQ contre belles photos. Nous avons discuté et il m’a dit que le commerce était plutôt florissant ! », s’amuse Aude. En revanche, la manière d’écrire ne semble pas avoir changé, « et le : Slt ca va ? ne marche toujours pas avec moi ! ».
    Au Royaume-Uni en revanche, l’application OKCupid ne désemplit pas et a vu une augmentation de références au Covid-19 sur le profil des utilisateurs de 262 % entre janvier et mars !

    Les critères baissent

    Les utilisateurs ne pouvant plus vraiment se donner rendez-vous, dans un café ou au ciné, n’hésitent pas à baisser leurs critères. Cela permet de faire plus de rencontres, plus de matchs, et aussi de rencontrer des personnes différentes. Christophe nous explique : « même si je ne suis pas attiré par un nouveau profil, ça permet de discuter un peu par hasard, comme quand on croisait quelqu’un dans la rue ou au bar, et ça peut être une belle découverte ! ». Les célibataires semblent moins exigeants et montrent surtout une plus grande ouverture, une envie de nouveauté.

    Un nouveau genre de date

    Pour certains, l’espoir d’un rendez-vous à la fin du confinement tient du cauchemar tandis que pour d’autres, c’est l’occasion de rêver à une relation profondément romantique. Pour les utilisateurs qui restent connecté, le confinement est positif et permet de sortir de la frénésie des applis de rencontre. Les célibataires vont engager des conversations plus longues pour apprendre à se connaître et préparer le jour J !
    Pour d’autres utilisateurs, en revanche, la frustration peut se faire sentir. La peur que le partenaire se lasse, l’envie forte d’un baiser, peuvent créer des tensions. « Il y a aussi un petit goût de fin du monde, explique Aude, cela met un peu de piquant dans les rencontres ». Dans ce cas, les célibataires ont trouvé la solution : les apéros en ligne. En visio, par webcam, en Facetime, les apéros à distance se sont développés depuis le début du confinement, et les célibataires ont trouvé là un nouveau moyen de se rencontrer. Un date 2.0 !

    Le détournement des plateformes de jeux

    Alors que les utilisateurs semblent avoir déserté les sites de rencontre, les plateformes de jeux en ligne se remplissent, et ce depuis le premier jour de confinement ! Petit à petit, les jeux de rôle permettent de se faire des amis, et de draguer ! Les jeux comme Habbo, Plato ou Ludo King deviennent de véritables sites de rencontre ! Cette frénésie a donné des idées au site de rencontres Coffee Meets Bagel (CMB) qui propose des rencards à distance grâce au jeu comme la «Videogames Date».
    Dans tous les cas, les créateurs de sites de rencontre vont devoir redoubler de créativité dans les temps à venir ! Allez, on s’appelle !

    Lire aussi :
    TEST ET AVIS SUR LE SITE – BECOQUIN.FR


    Coronavirus : quels impacts sur les sites de rencontre ? - actualite -  - top10rencontres.fr

    à ne pas rater