8.9 C
Paris
jeudi, janvier 21, 2021

Comment se désinscrire du site ELITE RENCONTRE ?

Découvre les autres sites de rencontre sérieux De nos jours, beaucoup de gens se ruent sur les sites de rencontre pour trouver leur moitié. Si...
Plus

    Derniers Articles

    10 choses vous empêchant de trouver un partenaire

    Le célibat est un fléau grandissant en France depuis plusieurs décennies. S’il est de plus en plus difficile de trouver chaussure à son pied, il existe de nombreux moyens de rencontrer l’amour notamment grâce aux applications de rencontres mais encore faut-il être disposé à vouloir rencontrer l’amour avec le grand A.

    S’il est simple de nos jours à multiplier les rencontres, trouver un partenaire pour faire un long chemin s’avère plus compliqué. Bien souvent, nous sommes enfermés dans des carcans psychologiques, nous nous mettons des barrières par peur de souffrir ou de connaitre l’échec amoureux encore une fois.

    Analysons les 10 blocages qui nous empêchent de trouver le partenaire idéal.


    1. Avoir toujours son ex dans la tête

    La rupture est une phase douloureuse, généralement c’est une période d’introspection ou l’on se sent vulnérable. Que l’on soit quitté, ou que l’on ait quitté, il n’y a pas de place plus avantageuse. On se questionne, on ressasse, on regrette parfois et souvent on idéalise l’histoire d’amour que l’on a vécu.

    Si le deuil ne se fait pas correctement, passer à autre chose sera extrêmement difficile. Avoir son ex dans la tête, l’idéaliser et avoir peur de ne pas trouver un autre partenaire va placer la personne dans une position de dépendance affective. Elle va vouloir connaitre une personne ressemblant à son ex ou revivre les choses du passé. Ce blocage risque d’être un véritable frein pour rencontrer l’amour.

    Avant de passer à autre chose, oubliez votre ex, peu importe le temps que cela prendra. Il faut faire un deuil complet, ne plus penser à votre ancienne relation et surtout ne pas vouloir reproduire les mêmes schémas. Un deuil prend plusieurs mois voire plusieurs années, laissez-vous le temps, ne vous précipitez pas dans une relation à corps perdu pour oublier. Pensez avant tout à vous et reconstruisez-vous.


    2. Ne pas s’aimer

    Une fois le deuil de la rupture passé, il va falloir se reconstruire et se découvrir à nouveau. En effet, en couple nous avons tendance à penser pour deux. Lors de la période de célibat, on se retrouve confronter à soi-même. Penser pour soi, se faire plaisir, refaire des activités mises de coté vont être des étapes essentielles pour sa revalorisation. Si on ne s’aime pas, il est certain que l’on ne pourra pas aimer un partenaire.

    Pour rebooster son égo, il va falloir sortir, faire des activités et rencontrer de nouvelles personnes. Il faut se chouchouter, prendre le temps de s’aimer, aller se faire masser, renouveler sa garde robe, changer de coiffure, voyager, font faire parti des étapes de la reconstruction.


    3. Ne pas mettre la barre trop haute

    Une fois que l’on a repris confiance en soi, il est possible à nouveau d’envisager l’amour. Attention toutefois à ne pas croire que l’amour va venir frapper à votre porte et que ce sera le bon ou la bonne partenaire. Les désillusions peuvent s’enchaîner pendant une certaine période et ce n’est pas un drame.

    Avant de trouver le partenaire idéal, il est bien d’enchaîner quelques rendez-vous pour savoir ce que vous voulez vraiment. Toutefois, si pendant la période de célibat vous avez réfléchi voir idéalisé votre futur partenaire, évitez de mettre la barre trop haute au risque de déchanter. Laissez une chance aux personnes qui ne calquent pas avec votre profil idéal, il est fort possible qu’une personnalité au delà d’un physique vous surprenne voire qu’il vous fasse chavirer.


    4. Ne pas penser à l’horloge biologique

    A 30 ans sans mari ni enfant, il y a forcément quelque chose qui ne tourne pas rond chez vous. Stop! Chacun son rythme et chacun sa destiné. Si certains sont casés avec mari, enfants et maison, d’autres enchaînent les déconvenues. A cela s’ajoute le problème de l’horloge biologique chez les femmes. Plus le temps passe et plus l’angoisse monte. Encore une fois, stop!

    Il serait malheureux de choisir un partenaire par dépit pour avoir un enfant à tout prix. Aujourd’hui la médecine permet d’avoir des enfants après 40 ans et beaucoup de femme deviennent maman sur le tard sans problème. Inutile de se précipiter pour faire comme les autres et rentrer dans un moule. Sachez que les hommes fuient devant une femme désireuse d’enfanter. Prenez le temps de trouver le partenaire adéquat, le reste viendra naturellement.


    5. La hantise de l’échec

    Certaines personnes n’avancent pas car lorsqu’elles commencent à s’engager dans une relation, la peur de l’échec est tellement présente qu’elles préfèrent y mettre un terme. Dans ce schéma, il y a un terrible manque de confiance en soi.

    Au lieu d’enchaîner les fiascos et de faire du mal à vos partenaires, il va falloir se recentrer sur soi et travailler les points qui ne vont pas. Avoir peur de l’échec est souvent lié à des traumatismes enfouis. L’aide d’un psychologue peut être utile.


    6. Être trop solitaire

    La solitude est une bonne chose car dans ces moments-là on apprend à se connaitre et l’on se forge une personnalité béton. Attention toutefois de ne pas y prendre trop goût et ainsi de ne laisser aucune place pour un potentiel partenaire.


    7. Se focaliser sur ses complexes

    Les complexes physiques et psychologiques peuvent être des barrières pour rencontrer un partenaire. Avant de vous engager, soyez tolérant avec vos complexes. On en a tous et faites en un atout au lieu d’un désavantage. Travaillez sur vous, en faisant un sport, en reprenant des études, en fréquentant des associations.


    8. Ne pas prendre de risques

    Par peur de souffrir, beaucoup de personne évitent de prendre des risques et aller de l’avant. Cette situation est confortable car elle n’entraîne aucune déception. Se mettre en situation hors de sa zone de confort implique un travail sur soi et une véritable envie de se sortir d’un cercle vicieux.


    9. Être trop cloîtrer

    Rester enfermé chez soi n’est pas une solution. S’il est nécessaire d’avoir une période un peu recluse, il est important de se forcer à sortir, aller voir ses amis, se retrouver en famille et faire de nouvelles rencontres.


    10. Avoir des modèles de couple autour de soi

    S’il est important d’avoir des modèles de couple heureux autour de soi pour sa construction personnelle, il est essentiel de fréquenter des personnes célibataires lorsqu’on sort d’une période difficile. Plus disponibles, plus festifs, les célibataires vous entraîneront dans des soirées et des fêtes ou vous pourrez trouver des partenaires. Les couples auront tendance à vous renvoyez l’image de ce que vous n’avez pas et ainsi vous déprimer.

    Lisez aussi :

    COMMENT PRENDRE CONFIANCE EN SOI ?

    COMMENT ABORDER UNE FILLE EN 4 ÉTAPES


    10 choses vous empêchant de trouver un partenaire - celibataires, bien-demarrer -  - top10rencontres.fr

    à ne pas rater