8.2 C
Paris
lundi, avril 19, 2021
spot_img
Plus

    Derniers Articles

    Que faire s’il demande une photo de vous nu(e) ?

    Dévoiler sa nudité en photo, est-ce une bonne idée ? Il est d’usage, dans les sites de rencontres, que l’homme et la femme parlent de sexualité. Cependant, certains vont plus loin, en demandant à l’autre partie de fournir des photos mettant en évidence les parties intimes du corps. La question qui se pose est alors s’il est bon ou non d’accéder à ces pratiques.


    Envoyer des clichés nus, c’est tendance

    Le « sexting » est une coutume populaire très récente selon laquelle ados et adultes prennent des photos dévoilant leur nudité. Ils les envoient ensuite à leur partenaire via mail, réseaux sociaux, ou tout simplement par texto. Pour les plus jeunes, c’est une façon de démontrer qu’ils sont prêts à s’initier à la vie à deux. L’image ressortie est alors d’un garçon ou d’une fille décomplexée, qui s’assument et qui se sentent bien dans leur peau. Avec l’invasion du Smartphone, il n’y a effectivement rien de mal à se faire un petit « selfie ».


    Les enjeux de ce phénomène mondial

    L’apparition de Snapchat a encouragé cette pratique. Il permet, en ce sens, d’envoyer des photos qui sont censées s’autodétruire après 10 secondes. Bien sûr, beaucoup s’y sont essayés avec des photos de seins ou de parties intimes en full HD. Néanmoins, d’autres applications ont été conçues en vue de conserver ces images qui se retrouvent, du coup, un peu partout sur la toile. Les réseaux sociaux tels que Twitter et WhatsApp sont les premiers canaux à recueillir de telles données. Les torrents et de Peer-to-peer en font de même. Au même titre que les sites de vidéos porno où il suffit de créer un compte pour diffuser du contenu.


    Est-il un fléau pour la société ?

    Le premier réflexe que l’on a lorsqu’on se trouve devant l’image d’une femme montrant sa vulve est de le partager en identifiant des amis. C’est valable pour Facebook, pour le SMS ou encore les E-mails. Plus d’un quart de la population le fait. En conséquence, un cercle vicieux se crée que même l’expéditeur d’origine n’arrive plus à contrôler sa publication. Toutefois, il faut bien reconnaître que la photo envoyée n’est généralement pas celle de l’envoyeur. Ce sont soit des photos volées, soit des images divulguées à l’insu d’un individu en particulier.


    À quels dangers s’exposer ?

    Près de 25 % des jeunes affirment avoir déjà reçu la photo d’une connaissance, toute nue, avec une connotation sexuelle en commentaire. Aussi, une autre étude affirme que 26 % d’entre eux ont la fâcheuse manie de transférer ses « sextos » à d’autres personnes. Le phénomène est tel que les conséquences en sont dramatiques. Les jeunes filles, qui sont généralement les principales victimes, font par exemple l’objet d’une cyberintimidation. À la honte d’exposer leur nudité au grand public, elles se sentent trahies, perdent toute confiance et en deviennent malades. Les plus fragiles vont même jusqu’à se donner la mort.

    Le chantage constitue un risque d’une toute autre dimension. Garçons et filles en font les frais. Par peur que sa photo soit publiée sur Google Images, il est fréquent qu’une jeune demoiselle soit dans l’obligation d’accepter des relations sexuelles à plusieurs. Ces actes sont filmés dans la plupart des cas. Idem pour ces jeunes hommes qui séduits par une jolie femme sur les sites de rencontres, finissent par échanger des vidéos de lui, en se masturbant. Des menaces lui parviennent alors comme quoi ces films vont être diffusés, à moins qu’il ne paie une somme d’argent conséquente.

    Au début d’une relation amoureuse, aucune des deux parties ne s’imagine que son partenaire pourrait devenir son pire ennemi. Pourtant, quand l’histoire se termine, les ragots et méchancetés sont lancés à l’encontre de celui-ci. Ceux qui sont dans l’impossibilité de tourner la page ou ceux qui se sentent trahis songent même à se venger. Leur méthode : divulguer des photos ou vidéos coquines de leur ex un peu partout sur la toile, espérant qu’ils deviennent viraux dans les médias sociaux et les sites de pornographies.


    Quelques points positifs à souligner

    Les couples s’adonnent au sexto pour se défaire de la routine. Quand le travail prend le dessus dans le quotidien, la flamme a tendance à s’affaisser, d’où l’importance de la cultiver de temps en temps. Invraisemblablement, ces petites anecdotes coquines marchent parfaitement. Évoquer ses envies et ses fantasmes les plus fous à haute voix ou par message ou encore envoyer des photos sexy devient une étape de plus dans la démarche érotique. Ces textos hot permettent de guider son partenaire dans ce que l’on souhaite réellement, mais surtout de combler le manque d’affection et une éventuelle distance.


    Les sites de rencontre, la trappe aux naïfs

    Il arrive que l’on tombe amoureux d’une personne, qu’on sorte avec elle et que c’est au moment fatidique où on fait sa demande en mariage que l’on découvre que celle-ci est mariée, ou non, mais qu’elle a plusieurs enfants à la charge. Cette situation, des milliers de gens la vivent. Cela montre à quel point l’amour peut bien être aveugle.

    Si les vraies relations amoureuses sont mises en cause, celles que l’on noue sur la toile n’en sont pas plus fiables. Ces plateformes, notamment, celles où l’accès est gratuit sont remplies de magouilles. Il suffit d’un petit faux pas pour tomber dans le traquenard de personnes malintentionnées. Si ces individus sont prêts à mettre en scène un accident pour 15 000 euros, Dieu sait ce qu’ils pourraient faire d’autres afin d’en gagner davantage. Il faut rester prudent et éviter de se laisser berner par un partenaire virtuel aux mots doux et réconfortants.

    User de quelques astuces et avoir le bon profil suffisent pour plaire dans ces plateformes. Bouche sensuelle, sourire radieux, photo en vue de haut, joli décolleté. La nudité excessive n’est pas conseillée. Ainsi, il est recommandé de s’abstenir à l’envoi de photos trop sexy, même lorsqu’il s’agit de son partenaire. Attendre la rencontre et lui faire des surprises, pour du vrai, est la meilleure option.

    Voir aussi :

    GÉRER VOTRE SÉCURITÉ AU PREMIER RENDEZ-VOUS

    QUE FAIRE SI MON RENCARD EST DÉJÀ EN COUPLE ?


    Que faire s'il demande une photo de vous nu(e) ? - conseils, celibataires, bonnes-pratiques -  - top10rencontres.fr

    à ne pas rater