17.9 C
Paris
lundi, septembre 20, 2021
spot_img
Plus

    Derniers Articles

    Quelles solutions pour sortir de la dépendance affective ?

    En finir avec la dépendance affective !

    Contrairement à ce que l’on pense, la dépendance affective ne concerne pas uniquement les relations amoureuses. Ce trouble affectif s’immisce aussi en amitié et au travail. Il touche autant les hommes que les femmes de tous âges. Jalousie, manque de confiance et d’estime de soi, tendance à ressentir un vide et un mal-être en l’absence d’une personne… Tels sont, entre autres, les signes d’une dépendance affective. Sans même le savoir, il se peut que vous soyez sujet à ce genre d’addiction. Qu’entend-on par dépendance affective ? Comment sortir de la dépendance affective ? Découvrez sans plus attendre nos conseils d’expert.

    Tour d’horizon sur les dépendances affectives

    Pour les spécialistes en psychothérapie, la dépendance émotionnelle constitue aujourd’hui un véritable fléau. La preuve, elle n’affecte pas seulement une relation de couple ou la relation amoureuse. Elle influe sur tout ce qui est relationnel (amitié, travail, agape…). Pour sortir de cette dépendance, il faut en connaitre le mécanisme.

    La dépendance affective, kézako ?

    Il est difficile d’accepter que l’on soit dépendant de quelque chose ou d’une personne, surtout sur le plan émotionnel. C’est une condition psychologique douloureuse, car la personne atteinte ne parvient ni à agir ni à réagir sans l’aval de l’autre. En effet, la personne dépendante place l’autre sur un piédestal et ne vit que pour lui. Cette valorisation surdimensionnée empêchera le couple de vivre une relation harmonieuse.

    Comment reconnaît-on des personnes dépendantes ?

    Vous avez du mal à prendre une décision sans les conseils ou les recommandations de votre moitié ? Vous demandez constamment l’aval et la validation de votre partenaire ? Vous avez du mal à vous assumer tout seul ? Vous comptez sur votre conjoint, famille ou ami pour assumer vos responsabilités (organisation domestique, gestion administrative et de revenus…). Vous n’osez pas contredire votre compagnon par peur d’être rejeté ou exclu ? Vous évitez tout désaccord avec lui ? Vous souffrez peut-être de dépendance affective.

    Si vous n’arriviez pas à démarrer des projets de votre propre chef, vous devez aussi vous poser des questions. Il n’est également pas rare que les personnes dépendantes pensent constamment à l’autre ou à ce qui pourrait le satisfaire. Bref, elles font passer le bonheur et le bien-être de l’autre avant tout, quitte à sacrifier leur propre confort. Si vous êtes face à un pervers narcissique et que vous souffrez d’une dépendance de ce genre, vous aurez du mal à fixer et à défendre votre propre limite.

    Pourquoi devient-on un dépendant affectif ?

    Une dépendance affective résulte souvent d’un vécu. Elle peut être la conséquence d’un manque d’amour ou d’attention. L’on peut aussi se soumettre au désir de l’autre par peur d’être abandonné et par peur de ne pas se sentir à la hauteur. Dans certains cas, un traumatisme psychologique peut rendre dépendant. En effet, pour éviter toute déception, vous vous mettez en quatre pour satisfaire l’autre. C’est souvent le cas d’une personne qui sort fraîchement d’une relation riche en manipulation, en trahison et en adultère.

    Cette pathologie peut aussi venir d’un manque de confiance en soi. Parce que vous ne valorisez pas vos qualités et vos capacités, vous avez toujours besoin de l’autre pour « avancer ». Il n’est également pas rare qu’elle vienne d’une relation de couple toxique tout simplement.

    Sortir de sa dépendance affective : des conseils simples, mais pratiques

    Le niveau de dépendance affective varie d’une personne à une autre. Ainsi, les traitements et les méthodes adoptées par un thérapeute ou un psychothérapeute ne seront pas les mêmes. Il existe néanmoins des astuces simples qui ont fait leur preuve plus d’une fois. En voici quelques-unes pour vous aider à ne pas être dépendant.

    Accepter que l’on soit une personne dépendante

    Pour se libérer de la dépendance, l’on doit avant toute chose accepter que l’on soit dépendant des autres. Comme le dit souvent le psy, l’acception est le premier pas vers la guérison. En réalité, le concept est simple : lorsque vous reconnaissez que vous êtes victime d’une telle pathologie, vous pouvez vous faire aider par un spécialiste dont la mission première est de vous donner les meilleures astuces pour combler un manque affectif. Par la suite et toujours avec l’aide de ce thérapeute, vous apprendrez à construire une relation amoureuse, amicale et professionnelle saine et équilibrée. Certes, ce ne sera pas facile, car vous devez faire l’inverse de ce que vous avez l’habitude de faire. Mais gardez en tête que les autres ne sont pas faits pour combler les manques.

    Aller à la source

    Cette étape amène à une profonde introspection, car elle vous pousse à vous poser de multiples questions : quel besoin souhaitez-vous combler par le biais d’une autre personne ? Pourquoi telle ou telle personne importe réellement à vos yeux ? Les réponses à ces questions vous permettront de vous redécouvrir, mieux encore de développer votre estime de soi. Elles doivent être les plus honnêtes possible. Vous serez alors amené à exprimer vos souffrances, vos ressentiments, votre jalousie, etc. L’idéal est de tout noter sur une feuille.

    Apprendre à s’aimer pour combler son besoin

    Pour bénéficier à nouveau d’une autonomie affective, vous devez apprendre à combler le vide émotionnel que vous ressentiez. Vous pouvez commencer par améliorer votre condition physique et affective. Si vous avez du mal à faire seul ce travail, un coach peut parfaitement vous aider dans votre quête d’épanouissement.

    Travailler sa confiance en soi

    Le manque de confiance découle des besoins affectifs trop excessifs et/ou de l’existence de personnes toxiques autour de soi. Vous devez alors faire un ménage dans votre relation. Ainsi, vous vous libérerez de toute forme de chantage affectif et boosterez votre confiance en vous. Éloignez-vous aussi de ces personnes sources de sentiment négatif. Elles vous rendront dépressif. Fuyez également les rapports fusionnels pour éviter la déprime.

    Faire le vide dans sa vie

    Il est important de prendre du recul lorsqu’on se rend compte qu’on souffre de dépendance affective. Il faut aussi prendre ses distances vis-à-vis de la personne dont vous dépendez, voire ne plus avoir des contacts avec elle. Sans cela, vous peinerez à sortir de la dépendance.

    Lire aussi :
    NOUS AVONS TESTÉ LE SITE JACQUIE&MICHEL CONTACT


    Quelles solutions pour sortir de la dépendance affective ? - conseils -  - top10rencontres.fr

    à ne pas rater